Jean Kirschstein

Jean Kirschtein

Jean Kirschtein ( ジャン-キルシュタイン Jan Kirushutain ? ) est diplômé de la 104e unité d'entraînement et a été l'un des meilleurs de son unité. Son rival Eren Jäger le contredit souvent. Jean est originaire de Trost .

Personnalité

Jean a des caractéristiques remarquables. Il est honnête et parle sans trop réfléchir. Il n'est donc pas rare qu'il entre en conflit avec . Ceci, associé à leurs points de vue différents, est à l'origine de ses conflits et de ses rivalités avec Eren. Il se met également facilement en colère, ce qui l'amène à recourir à la violence .

Marco Bott remarque que Jean lui-même n'est pas très fort et qu'il peut donc comprendre même les plus faibles de l'unité. Marco pense que cette compréhension fait de Jean un bon leader . Après la reprise de Trost, il rejoint l'unité de reconnaissance, bien qu'il veuille en fait rejoindre la police militaire pour mener une vie tranquille et sûre. On voit ici qu'il accepte en partie les idéaux d'Eren, bien qu'il les ait critiqués lors de sa formation de base.

Ses camarades sont importants pour lui et cela lui fait très mal de les abandonner dans la lutte contre les Titans pour ne pas mettre inutilement la vie des autres en danger . Il pense aussi de manière très pragmatique. Il risque sa propre vie pour faire obstacle au titan femelle. Il veut ainsi réduire le nombre de morts .

Pour Jean, la sécurité est un bien important. Il a d'abord refusé que le Titan vengeur se batte pour les humains . Lors de la deuxième attaque du Titan blindé, il confirme à Eren de continuer à se battre pour les humains .

Apparence

Jean a des yeux bruns et verts et des cheveux courts, brun clair, qui sont encore plus courts sur le côté et derrière. Selon Eren, Jean a une gueule de cheval. Néanmoins, il lui ressemble un peu à cause de son "regard de voyou". Il porte une chemise verte et l'uniforme habituel de l'équipe de reconnaissance.

Dans la saison 4, il a les cheveux jusqu'aux épaules, généralement attachés en queue de cheval, et un léger chin curtain (barbe).

Intrigue

Le retour de l'humanité

Jean est affecté à la 104e unité d'entraînement de l'armée. Dès le premier jour, l'instructeur Keith Shadis aligne toutes ses recrues, passe dans les rangs et interroge ses nouvelles recrues de manière intimidante pour se faire une idée de ses troupes. Lorsque Shadis demande à Jean pourquoi il a rejoint l'armée, Jean répond fièrement qu'il veut rejoindre la police militaire. Shadis lui demande gentiment si Jean veut mener une belle vie à l'intérieur des murs, et lorsque Jean confirme, Shadis l'assomme d'un coup de tête. Il affirme avec dérision que personne n'a permis à Jean de s'asseoir et crie que Jean peut oublier la police militaire s'il ne supporte pas ce genre de choses.

Le soir, pendant qu'ils mangent à la cantine, quelques recrues discutent. La recrue Eren Jäger , originaire de Shiganshina, parle de l'invasion des Titans là-bas, ce qui impressionne de nombreuses recrues. Alors qu'Eren termine son récit en promettant de rejoindre l'équipe de reconnaissance et de massacrer les Titans, Jean l'interrompt avec arrogance et lui demande s'il est fou. Il affirme que la troupe de reconnaissance est un suicide et qu'Eren ne devrait pas être aussi prétentieux. Eren prend cela comme un défi et affirme en même temps que Jean veut se faire une belle vie de policier militaire. Les deux sautent et s'étincellent, mais Jean finit par tendre la main et s'excuse d'avoir fait des blagues sur le choix de carrière d'Eren. Grognon, Eren le frappe et s'excuse à son tour.

En se retournant, Jean voit que Mikasa Ackerman suit Eren, dont il tombe instantanément amoureux. Timidement, Jean court après Mikasa, l'interpelle et lui fait des compliments sur ses cheveux en bégayant. Mikasa quitte ensuite la salle avec Eren. Après un moment de réflexion, Jean les suit et entend tout juste Eren conseiller à Mikasa de se couper les cheveux pour l'entraînement militaire. Jean considère cela comme une trahison personnelle et fait ostensiblement "sa confiance" sur la chemise de Connie.

Le jour suivant, les recrues sont formées à l'utilisation de l'équipement de manœuvre 3D, ce qui est essentiel pour leur avenir dans l'armée. Jean y parvient assez bien, mais Eren n'y parvient pas. Menacé d'être exclu de l'armée, Eren demande désespérément de l'aide à ses co-recrues, dont Jean. Jean n'est pas d'une grande aide pour Eren. Finalement, il s'avère que l'équipement d'Eren était défectueux et il peut rester dans l'armée.

Au cours des trois années suivantes, les recrues sont formées. Outre le combat en équipement de manœuvre 3D, ils apprennent tout ce que l'humanité sait sur les Titans. Au cours de ces trois années, Jean devient le meilleur de sa classe dans l'utilisation de l'équipement de manœuvre 3D. Comme ils reçoivent une formation au combat rapproché, mais que celle-ci n'est pas évaluée, Jean sèche ces cours sans hésiter. Mais cela se révèle être un inconvénient lorsqu'une nouvelle dispute éclate entre Eren et Jean lors d'un dîner commun : Jean discute d'abord avec Marco Bott , avec qui il s'est lié d'amitié pendant la formation. Mais il se moque de la noble raison de Marco de rejoindre la police militaire et affirme que Marco peut bien admettre que son but est d'être transféré à l'intérieur. Eren s'en offusque à son tour, affirmant que Jean est bien trop arrogant pour la police militaire. De plus, Eren remarque l'ironie du fait que Jean s'entraîne à combattre des titans pour avoir ensuite une vie raffinée à l'intérieur.

L'ambiance monte d'un cran et tant Jean qu'Eren bondissent. Mikasa parvient brièvement à désamorcer la situation, mais Jean s'en prend à nouveau à Eren. Eren, qui a pourtant assisté aux cours de combat à mains nues, parvient à utiliser les connaissances acquises pour assommer Jean, ce qui impressionne toute la classe. Eren, furieux, affirme que Jean n'est pas un soldat, mais une blague. Après que l'instructeur Shadis soit entré dans la salle à cause du bruit, Jean et Eren sont obligés de se rasseoir. Après cet événement, Jean participe également aux cours de combat à mains nues et termine finalement sa formation en tant que sixième meilleure recrue - ce qui lui permet d'entrer dans la police militaire comme prévu. Lors de la cérémonie de remise des diplômes, Jean est assis seul et se plaint d'avoir obtenu de moins bons résultats qu'Eren. Lorsqu'Eren prononce un discours enflammé pendant la cérémonie, affirmant que l'humanité ne vaincra jamais les Titans si les meilleurs soldats se soustraient à la lutte contre ces derniers, Jean se contente d'écouter avec désintérêt, pensant avec dérision qu'il encouragera Eren depuis les baraquements du Palais Royal.

Bataille pour le district de Trost

La veille du jour où les recrues doivent choisir leur futur département, le colossal Titan détruit la porte du district de Trost. Par conséquent, même les nouvelles recrues doivent participer à l'évacuation des civils. Alors que les anciens membres de la 104e unité d'entraînement se préparent à la mission au quartier général, Eren tombe par hasard sur Jean. Frustré, ce dernier demande à Eren s'il est satisfait de pouvoir enfin affronter les Titans comme il le souhaitait. Furieux, Jean s'exclame qu'il n'était qu'à un jour de la police militaire mais, furieux, Eren saisit Jean, le pousse contre le mur et lui rappelle qu'ils ont été formés pendant trois ans pour un tel moment. Il parvient effectivement à calmer Jean et lui promet que la police militaire attendra encore Jean à la fin de la journée. Sans un mot, Jean part en trombe et crie à son camarade Daz de se ressaisir.

Pendant l'évacuation des civils, l'équipe de Jean survit effectivement et parvient à survivre. Mais lorsque le signal de la retraite retentit, l'équipe de Jean n'a presque plus de carburant pour son équipement de manœuvre 3D et le quartier général, où se trouvent les réserves de carburant, est assiégé par les Titans. Le groupe de Jean se retrouve donc par la force des choses coincé sur le territoire des Titans et attend sur les toits qu'on vienne le secourir. Jean s'assied sombrement et affirme qu'ils vont tous mourir à cause des lâches du quartier général qui devaient leur apporter du carburant. Connie tente de convaincre Jean qu'ils doivent essayer d'atteindre le quartier général. Jean s'en rend compte, mais il conseille à Connie de regarder autour de lui. Seuls quelques soldats sont restés et ceux qui sont restés sont complètement démotivés et incapables de mener à bien une telle tâche sans un chef pour diriger la mission.

Lorsque Mikasa arrive et apprend d'Armin Arlert qu'Eren et toute son équipe ont été tués par des Titans, elle décide, poussée par le chagrin, de mener l'attaque contre le quartier général. En traitant les recrues démotivées de lâches, Mikasa parvient à les convaincre d'agir. Jean reprend les arguments de Mikasas et rappelle à ses camarades qu'ils ne sont pas des lâches sans courage mais des soldats. Il se lance à la poursuite de Mikasa et les autres recrues suivent. Après avoir utilisé tout son carburant, Mikasa s'écrase dans Trost. Armin et Connie restent en arrière pour l'aider, laissant Jean à la tête de l'avancée.

Jean et les soldats qui le suivent se posent brièvement sur le toit d'une maison près du QG pour se faire une idée de la situation au QG. En regardant les rues en contrebas, Jean voit Tom, un de ses soldats, tomber au sol sans carburant et se faire dévorer par un titan en hurlant. Une autre recrue, qui tente d'aider Tom, est également dévorée.

Traumatisé, Jean assiste à la chute d'autres recrues sans carburant et se demande pourquoi il ne les a pas arrêtées. Choqué et démotivé, Jean se demande s'il est vraiment fait pour un rôle avec autant de responsabilités. Il est finalement tiré de sa torpeur lorsqu'il se rend compte que les titans des environs se sont maintenant rassemblés autour des trois soldats tombés. Jean réalise que c'est leur chance d'atteindre le quartier général, rassemble ses soldats et ordonne l'avancée. Alors qu'ils se dirigent vers le quartier général, Jean est saisi à la jambe par un titan mais parvient à se dégager. Alors qu'il continue à charger, Marco apparaît à côté de lui et remercie Jean d'avoir pris le contrôle, car c'est grâce à lui qu'ils atteindront le quartier général.

La majorité du groupe parvient effectivement à atteindre le quartier général et à pénétrer dans les étages supérieurs par la fenêtre. Lorsque Jean y voit les soldats effrayés qui se sont enfermés au lieu de leur fournir de l'équipement, il en assomme un de rage avant que Marco ne le retienne. Soudain, plusieurs Titans apparaissent devant le quartier général, attirés par la foule qui s'y trouve. Jean perd brièvement espoir, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'un de ces titans combat les autres et ignore complètement les humains. Soudain, Armin, Connie et Mikasa, qui ont également fait connaissance avec ce titan, font leur apparition. Ils révèlent qu'ils veulent utiliser ce titan pour combattre les grands titans devant le quartier général, tandis que les soldats doivent s'occuper des titans plus petits qui ont déjà pénétré dans le camp de Vorat. Pour ce faire, ils se font descendre dans le Voratslager par un ascenseur, après que Jean et quelques autres recrues aient trouvé de vieux fusils. Avec ces derniers, ils aveuglent les Titans dans l'entrepôt de stockage, tandis que d'autres recrues se jettent du haut de la charpente sur les Titans désormais aveugles et leur ouvrent le cou. Jean est l'un des sept soldats sur l'échafaud et tue son titan avec précision.

Une fois les Titans vaincus, les soldats s'équipent de lames et de carburant. Pendant ce temps, Jean discute avec Marco et affirme qu'il pense qu'il n'est pas fait pour être un chef. Mais Marco le contredit et dit que Jean est un bon chef : il n'est certes pas fort, mais savoir ce que c'est que d'être faible est une force en soi. De plus, Jean est capable d'évaluer correctement les situations. Surpris, Jean réfléchit à ce que Connie a dit. Finalement, les soldats sont de nouveau opérationnels et se mettent en route pour escalader le mur Rose et laisser Trost derrière eux. Mais depuis le toit, Jean et les autres voient le Titan qui les a aidés précédemment se faire dévorer par les autres Titans. Mikasa envisage de sauver le titan, qui s'est choisi comme allié. Jean pense cependant que c'est une proposition insensée, bien que Reiner et Annie semblent également y penser. Mais tout cela s'avère inutile lorsque le Titan se lève, plein de haine, tue brutalement les autres Titans et finit par s'effondrer, immobile. Jean veut alors qu'ils se sauvent sur le mur, mais à la surprise générale, le cou du titan mort s'ouvre et Eren Jäger en sort. Mikasa descend immédiatement pour sauver Eren.

Une fois Eren sauvé, Mikasa et Armin le font passer par-dessus le mur. Alors que tous trois doivent s'expliquer devant les militaires, Jean et les autres soldats épuisés se rendent en ville, où Jean est assis, choqué, ne sachant plus quoi croire. Comme les militaires les ont obligés à garder le silence sur l'existence d'Eren en tant que titan, Jean ne peut rien révéler à ses camarades et ne fait que des allusions cryptiques en réponse à leurs questions. Lorsque soudain, de la fumée s'échappe de la direction où se trouve Eren, Jean, Bertolt, Reiner et Annie se lèvent immédiatement et s'y précipitent. Ils y trouvent un squelette de titan au milieu de volutes de fumée, ainsi que quelques soldats surpris et choqués.

Finalement, les militaires décident qu'Eren n'est pas un ennemi et que ses capacités peuvent être utilisées pour combler le trou que le titan colossal a fait dans le mur de Trost. Afin d'éliminer le plus de titans possible du chemin d'Eren, les autres soldats attirent les titans de Trost vers une autre partie du mur. Jean, Connie et Marco parviennent à attirer quelques Titans vers le Mur. Mais avec quelques-uns de ses amis, dont Jean, Annie et Connie, Jean retourne à Trost pour attirer d'autres Titans. Jean, Connie et Annie finissent par attirer l'attention de trois Titans et s'enfuient à pied à travers Trost pour qu'ils continuent à les poursuivre. Lorsque Connie tente finalement de se hisser sur le mur, le crochet de son équipement de manœuvre 3D rebondit. Connie manque de se faire dévorer par un titan, mais Jean détourne l'attention du titan et attire son attention. Avec le titan à ses trousses, Jean continue à courir, mais lorsqu'il veut lui aussi escalader les murs, son équipement se révèle cassé.

Jean est donc contraint de s'enfuir à pied et finit par se réfugier dans une maison abandonnée. Juste devant la maison se trouve un soldat mort, qui porte encore son équipement de manœuvre 3D, mais Jean ne peut pas s'aventurer à l'extérieur grâce à la présence du Titan à proximité. Lorsque le Titan se retire, Jean finit par se précipiter dehors et tente de s'emparer de l'équipement du soldat. Annie , Marco et Connie observent cela depuis le mur et, lorsqu'ils se rendent compte que Jean a des problèmes, ils détournent l'attention du titan jusqu'à ce que Jean ait finalement enfilé l'équipement. Bien que celui-ci ne fonctionne pas parfaitement, Connie et Annie gagnent suffisamment de temps pour que Jean puisse se réfugier avec eux sur le Mur. Là, elles ont tout juste le temps d'observer Eren, sous forme de Titan, refermer le trou dans le mur avec un bloc de pierre.

Après que Trost a été libéré des Titans, les soldats doivent aider à récupérer les corps. Alors qu'il traverse Trost, Jean, soudain sous le choc, découvre le corps à moitié dévoré de Marco. Une femme médecin surgit et demande à Jean s'il connaît le nom de ce soldat tombé au combat, mais Jean est incapable de répondre sous le choc. Paniqué, Jean se demande ce qui a bien pu arriver à Marco et ce n'est que lorsque la femme soldat lui pose plusieurs questions que Jean révèle le nom de son ami tombé au combat.

À la veille de la contre-offensive

Lorsque les corps des soldats tombés au combat sont brûlés, Jean se replie sur lui-même et réfléchit. Finalement, il s'agenouille devant le bûcher et s'excuse auprès de Marco, mais doit admettre qu'il ne sait même pas quels sont les os de Marco. Il en conclut qu'ils doivent tous se battre et qu'Eren avait raison. Mais il sait aussi qu'il n'est pas une tête brûlée suicidaire comme Eren. Alors que les flammes s'embrasent, Jean se tourne vers ses amis et leur demande s'ils ont déjà décidé de s'engager dans une section militaire. Lui-même affirme, craintif mais déterminé, qu'il rejoindra l'unité de reconnaissance, puis s'effondre en larmes.

Finalement, toutes les recrues qui ont terminé leur formation sont rassemblées sur une place pour choisir leur future division. Alors qu'ils attendent l'arrivée des responsables militaires, Armin demande à Jean s'il est vraiment sûr de sa décision. Sasha, surprise, lui demande s'il n'a pas peur des titans, mais Jean lui répond que c'est sa peur des titans qui l'a poussé à rejoindre l'unité de reconnaissance. Mais il précise aussi que c'est sa décision personnelle et qu'il ne s'attend pas à ce que quelqu'un le suive. Pendant la cérémonie, Jean reste effectivement ferme et lorsque tous ceux qui veulent rejoindre l'équipe de reconnaissance s'enfuient, il reste debout. Armin, Mikasa , Sasha, Connie , Reiner et Bertolt restent également et font partie de la troupe de reconnaissance. Lorsque toutes les recrues sont rassemblées, le commandant Erwin offre un salut auquel le groupe répond.

La 57e expédition derrière le mur

Le lendemain, les nouvelles recrues sont déjà préparées par Dieter Ness pour l'expédition au-delà des murs qui doit commencer dans 30 jours et à laquelle les nouvelles recrues participeront également. La formation de reconnaissance à distance, qui doit minimiser les contacts avec les Titans pendant l'expédition, fait partie de leur formation. Lorsqu'Eren arrive avec l'unité spéciale avec laquelle il travaille depuis la reprise de Trost, il voit ses amis de la formation et les rejoint. Il suppose d'abord que Marco et Jean ont rejoint la police militaire, mais Jean s'approche de lui et révèle à Eren, d'une voix faible, que Marco est mort. Il ajoute qu'il aimerait révéler à Eren que Marco est mort honorablement, mais admet qu'il n'a aucune idée de la manière dont Marco est mort. La conversation est interrompue lorsque Ness et Luke Siss distribuent leurs uniformes aux nouvelles recrues.

Plus tard, alors que le groupe discute, Jean demande agressivement à Eren s'il est vrai qu'il a attaqué Mikasa dans Trost en forme de titan. Bien que Mikasa tente de défendre Eren, ce dernier admet que cela semble s'être produit et Jean est frustré car cela signifie qu'Eren n'a pas le contrôle total de sa forme de titan. Jean remet en question le talent d'Eren et affirme qu'ils ne sont pas prêts à jeter leurs vies aux orties. Il affirme qu'ils veulent savoir exactement pourquoi ils jettent leur vie et qu'Eren doit leur prouver qu'il vaut la peine de mourir pour lui. Mais il affirme aussi sérieusement qu'il suivra Eren jusqu'au bout si ce dernier peut le lui promettre.

Finalement, la 57e expédition au-delà des murs commence et Jean en fait partie. Comme l'équipe de reconnaissance chevauche en petits groupes à travers le territoire des Titans, le groupe est dispersé. Après un certain temps de chevauchée, Jean rattrape Armin et Reiner qui poursuivent un titan anormal. Il révèle que tout le flanc droit a été anéanti par des titans et Armin lui révèle que le titan anormal qu'ils poursuivent - le titan femelle - est un humain sous forme de titan ; semblable à Eren . Armin suppose également que le Titan chasse Eren et Jean, Armin et Reiner réalisent qu'ils ont tous des informations contradictoires sur l'endroit exact où se trouve Eren dans la formation. Jean décide finalement que le Titan femelle représente un danger extrême pour toute l'équipe de reconnaissance et qu'ils doivent détourner l'attention du Titan. Cette déclaration surprend Reiner, qui connaît Jean comme une personne égoïste. Jean affirme qu'il sait maintenant ce qui doit être fait pour que l'humanité survive, et les trois décident d'affronter le titan femelle.

Après avoir mis des capuches pour que le Titan ne puisse pas exclure directement qu'ils sont Eren, Jean, Armin et Reiner rejoignent le Titan femelle. Jean chevauche à côté du titan et se hisse jusqu'à lui avec son équipement de manœuvre. Il tente de trancher le talon d'Achille du titan, mais avant même d'atteindre le titan, celui-ci se met à tournoyer et oblige Jean à interrompre immédiatement son attaque. Avec le même coup, qui manque Jean, le Titan fait tomber Armin de son cheval et le blesse, mais ne le tue pas. Pour aider Armin, Jean se balance à nouveau autour du titan féminin pour le distraire. Ce faisant, il se met dans une mauvaise position et manque d'être tué par la titanesse, mais au dernier moment, Armin parvient à arrêter la titanesse en laissant entendre qu'elle a déjà tué Eren. La titanesse s'arrête, choquée, et Reiner veut profiter de la situation, mais la titanesse l'attrape avec sa main. Après avoir réussi à se libérer, Jean, Armin et Reiner prennent la fuite, estimant avoir gagné suffisamment de temps pour leur unité. Pendant qu'ils courent, Jean admire le talent de Reiner et se dit qu'il a complètement oublié à quel point Reiner est un combattant talentueux.

Après le sprint du titan féminin, les trois hommes tentent de rejoindre leurs camarades. Alors que le cheval de Reiner revient à Reiner, Jean n'obtient rien en sifflant. De plus, le cheval d'Armin a été tué par le titan et ils ne peuvent donc pas continuer sans laisser l'un d'entre eux derrière eux. Jean pense déjà à continuer à pied, mais Krista arrive à temps, avec deux autres chevaux dans son sillage, y compris celui de Jean qui s'est enfui. Tous trois sont complètement surpris et touchés par la gentillesse et l'amabilité de Krista, mais ils finissent par partir avec Krista et peuvent finalement rejoindre la formation. L'équipe de reconnaissance arrive à l'orée de la forêt d'arbres géants et, tandis que le commandant Erwin et ses compagnons s'enfoncent dans la forêt, les autres soldats reçoivent l'ordre de monter dans les arbres afin de détourner l'attention des Titans et de les empêcher de pénétrer dans la forêt.

Jean n'est pas très enthousiaste, mais il se plie à l'ordre. Pendant qu'ils attendent dans les branches, Jean s'interroge toutefois sur le sens de toute la mission. Il insulte l'incompétence du chef d'équipe et sous-entend à Armin que les chefs incompétents sont parfois destitués de leur commandement par leurs troupes. Armin est troublé par les paroles de Jean, mais ce dernier révèle qu'il ne dit ce genre de choses que pour exprimer sa frustration et qu'il ne prévoit pas vraiment de se mutiner. Au cours du temps qui suit, quelques titans apparaissent à l'orée de la forêt, rôdant autour des arbres géants sur lesquels les recrues sont assises, mais Jean affirme, légèrement nerveux, qu'ils n'ont pas besoin de les combattre et qu'ils les tiennent déjà à l'écart de la forêt par leur présence. Après un certain temps, un titan commence à apprendre à grimper, ce qui pousse les soldats à grimper plus haut. En même temps, Jean se rend compte que le but de la mission est de capturer le titan femelle et il partage cette idée avec Armin. Il est frustré que le commandant Erwin n'ait pas communiqué le véritable objectif de la mission à l'équipe de reconnaissance et qu'il ait ainsi sacrifié des vies innocentes, mais Armin comprend la motivation de cette décision.

Après que le titan féminin a échappé au piège, l'équipe de reconnaissance se dirige vers les murs. Pendant qu'ils retournent au point de rendez-vous, Jean et Armin parlent de la mission ; ils supposent que la mission a réussi et que le titan femelle a été capturé. En fait, le titan femelle poursuit l'équipe Livaï au même moment, la tue et parvient même à s'échapper avec Eren. Une fois que toute l'équipe de reconnaissance s'est rassemblée, ils essaient de ramasser le plus de corps possible de leurs camarades et de les ramener à leurs familles. Jean et Armin aident également à récupérer les corps et Jean affirme sombrement qu'il ne s'habituera jamais à cette partie de leur métier.

Après leur retour à l'intérieur des murs, Eren doit être remise à la police militaire. Cependant, le commandant Erwin convoque auparavant quelques membres de l'équipe de reconnaissance. Outre Jean, Mikasa et Armin, Livaï et Hansi sont également présents. Sur ordre d'Erwin, Armin leur soumet sa théorie selon laquelle Annie Leonhart est le Titan féminin, ce qu'il parvient à étayer avec suffisamment de preuves pour convaincre tout le monde. Erwin prévoit maintenant d'utiliser le voyage d'Eren dans la capitale pour confronter Annie et la piéger. Conformément au plan d'Erwin, Jean se déguise en Eren et prend son rôle. Alors que Jean est emmené en calèche à la capitale sous le nom d'Eren, Eren, Armin et Mikasa veulent attirer Annie dans un piège pour la capturer ensuite. Le plan échoue et Annie se transforme en titan féminin, ce qui donne lieu à un combat avec l'équipe de reconnaissance dans le district de Stohess.

Alors qu'Annie tente de combattre l'équipe de reconnaissance dans une autre partie de la ville, Jean quitte la diligence et le chef de la police militaire, Nile Dawk, se rend compte qu'il a été trompé par Erwin. Jean rejoint immédiatement Erwin, qui lui demande de se joindre à la quatrième équipe et de recevoir de l'équipement. Après avoir reçu son équipement, Jean se rend en ville où il trouve Armin en train de sortir un Eren inconscient de quelques décombres. Jean est choqué de voir qu'Eren n'a pas pu se transformer en titan et finit par crier à Eren, bouleversé, que le jour dont il a parlé est arrivé - l'équipe de reconnaissance sacrifie sa vie et a besoin d'Eren à ses côtés. Alors que le titan femelle s'approche, Jean, frustré, décide qu'Eren ne peut pas les aider et s'élance pour aider l'équipe de reconnaissance au combat. Armin le suit peu après et tandis qu'Armin distrait Annie, Jean tente de lui trancher le cou. Jean parvient à attirer l'attention d'Annie et à la piéger avec Armin dans un piège tendu par Hansi.

Annie parvient à se libérer du piège, mais Eren parvient enfin à se transformer en titan. Un combat s'engage entre Eren et Annie et c'est finalement Eren qui en sort vainqueur. Mais juste avant qu'Eren ne la tue, Annie s'entoure d'un cocon de cristal pour que l'équipe de reconnaissance ne puisse pas l'interroger. Voyant cela, Jean, frustré, tente de briser le cristal avec sa lame, mais l'épée ne fait que se briser. Hors de lui, Jean crie qu'Annie doit se rendre, mais il est retenu par Livaï. Après avoir emporté le cristal d'Annie, Jean, Armin et Mikasa emmènent Eren dans une chambre d'hôpital. Lorsqu'Eren revient à elle, ils discutent de la situation et Jean affirme qu'il est cruel qu'ils n'aient reçu aucune information malgré leurs sacrifices. Armin et Jean sont finalement appelés pour une réunion de mission, laissant Eren et Mikasa derrière eux. Alors qu'ils se rendent à la réunion, Jean demande à Armin si leur seule option est vraiment de combattre le feu par le feu. Il répond sombrement qu'ils ne méritent peut-être pas de gagner s'il est si facile pour eux de sacrifier leur humanité pour la victoire - il fait ainsi référence aux décès dévastateurs de civils à Stohess.

Choc des titans

Alors que le reste de l'ancienne 104e unité d'entraînement est placé sous surveillance spéciale afin de déterminer si d'autres métamorphes de Titan, en plus d'Annie, se trouvent parmi eux, Jean est exempté en raison de sa participation à l'arrestation d'Annie. À la place, Jean travaille avec l'unité de reconnaissance stationnée à Trost, parmi laquelle se trouvent Erwin et Livaï. Lorsqu'un messager apparaît soudainement et révèle à Pixis que deux autres recrues de la 104e unité ont été démasquées comme étant le Titan colossal et le Titan blindé, Jean, choqué, veut savoir de qui il s'agit. Erwin ordonne cependant à Jean de se calmer et interroge le messager à la place.

Après qu'il s'avère que Reiner et Bertolt se sont échappés et ont emmené Eren avec eux, une mission de sauvetage est immédiatement lancée pour poursuivre les deux métamorphes du Titan dans le territoire du Titan et libérer Eren. Jean fait également partie du groupe, mais comme il faut d'abord amener des chevaux de l'autre côté du mur, le groupe ne peut partir qu'avec quelques heures de retard. Ils se fixent comme objectif la forêt des arbres géants, qu'ils ont déjà visitée auparavant, car il est probable que Reiner et Bertolt y attendent la tombée de la nuit avec leurs prisonniers pour se reposer et reprendre leur voyage.

Finalement, ils arrivent à la forêt où Reiner et Bertolt s'apprêtent à partir. En plein champ, la troupe de soldats poursuit le titan blindé sur le dos duquel est assis Bertolt et parvient finalement à les rattraper. Jean, Mikasa , Armin et Connie parviennent à se hisser sur les épaules du titan blindé, qui entoure Bertolt de ses mains, le protégeant ainsi de la troupe de reconnaissance. Comme Bertolt, au dos duquel Eren est attaché, ne peut pas s'échapper, mais qu'il est également injoignable, ses anciens amis doivent se contenter de parler à Bertolt. Ils n'arrivent pas vraiment à croire que leurs camarades sont les cruels titans responsables de tant de chaos et de morts et, blessés et choqués, ils demandent des explications. Jean évoque leur passé commun pendant l'entraînement et se souvient que depuis les positions de sommeil de Bertolt, ils prédisaient le temps pour s'amuser. Sombrement, Jean demande comment Bertolt pouvait dormir si tranquillement pendant qu'il était allongé à côté de ses victimes.

Finalement, Bertolt ne supporte plus cette pression et crie qu'ils n'ont pas choisi ce destin et qu'ils sont parfaitement conscients de leur terrible culpabilité. La situation se dénoue lorsque le commandant Erwin chevauche de front vers le titan blindé, entraînant derrière lui une horde de titans. Alors que Jean et les autres sautent du titan blindé et glissent sur leurs chevaux, les titans percutent Reiner et le maintiennent sur place. Pour se libérer, Reiner doit utiliser ses mains, ce qui l'empêche de couvrir Bertolt plus longtemps. L'équipe de reconnaissance se dirige alors une nouvelle fois vers le titan blindé pour libérer Eren. Mikasa est alors saisie par un titan, mais Jean parvient à la libérer et à la sauver. Pendant ce temps, Erwin et Armin parviennent à libérer Eren, et Erwin ordonne la retraite immédiate.

Pendant qu'ils s'éloignent, Reiner lance les Titans qui l'entourent encore dans leur direction. Sous le feu des Titans, l'équipe de reconnaissance tente de continuer à s'enfuir, mais certains d'entre eux sont mis à terre par les Titans. Suite à l'impact d'un de ces titans juste à côté de lui, Jean est touché par les débris qui volent et s'écroule, blessé, perdant connaissance. Armin fait demi-tour pour sauver Jean, mais d'autres Titans se rapprochent et la situation semble mauvaise pour les deux. Le salut vient lorsqu'Eren utilise une capacité de Titan qu'il ne connaissait pas et contrôle tous les Titans purs des environs pour les lancer sur Reiner et Bertolt. L'équipe de reconnaissance parvient ainsi à retourner à Mauer Rose avec Eren, dans une fuite relativement facile.

Leurs amis ayant été révélés comme étant des Titans, Jean et le reste du groupe n'en sont que plus déterminés à percer le secret des Titans et à reconquérir le territoire de l'humanité.

La révolte

Quelque temps plus tard, Jean est choisi pour faire partie de la nouvelle unité spéciale chargée de protéger Eren et Historia. Alors que la troupe est stationnée dans leur cabane isolée dans la forêt, Jean et Eren se disputent à nouveau comme avant. Là, Jean aide Livaï, Hansi et leur troupe à surveiller les expériences sur le Titan d'Eren .

Cependant, Erwin Smith envoie un message avertissant les habitants de la cabane que le gouvernement a gelé toutes les activités de l'équipe de reconnaissance hors les murs et qu'Eren et Historia doivent être livrés. Livaï et Hansi quittent la cabane avec leur escouade et Jean se rend avec Livaï et son escouade à Trost , où ils espèrent échapper à la police militaire.

S'attendant à être poursuivis, Jean se déguise à contrecœur en Eren, tandis qu'Armin fait de même pour Historia afin de servir de diversion et d'appât, tandis que le véritable Eren et Historia sont transportés séparément. Armin et lui sont enlevés par des membres de la société Reeves , au grand désarroi de Jean qui ne voulait pas servir une seconde fois de corps à Eren. Lorsque le reste du groupe arrive, ils parviennent à maîtriser leurs ravisseurs.

Un peu plus tard, Jean et les autres entendent des coups de feu et partent à leur recherche. Ils voient la voiture avec un Eren et une Historia inconscients, poursuivis par Livaï. Au grand choc de Jean, il y a un autre soldat à la poursuite de Livaï, qui pointe une arme sur son capitaine. Livaï tue le soldat et ordonne à sa troupe de poursuivre le chariot et de tuer leurs adversaires. Jean est dérangé par cet ordre, mais prend le contrôle du chariot avec Armin sur ordre de Livaï. Lorsque Jean est confronté à une femme soldat sur le chariot, Jean lui dit de ne pas bouger au lieu de profiter de l'occasion pour la tuer. Cela lui donne l'occasion d'utiliser sa lame. Armin l'abat cependant avant qu'elle ne puisse tuer Jean, et Livaï et Sasha les entraînent en sécurité avant que le reste de l'unité spéciale de Kenny ne puisse les achever.

De retour dans l'entrepôt où Jean et Armin ont été retenus en otage, l'équipe discute de ce qui s'est passé. Jean peut voir à quel point Armin est désespéré après avoir tué l'autre soldat et il s'excuse de ne pas les avoir tués lui-même. Il dit aussi à Livaï qu'il pensait que c'était mal de tuer d'autres personnes, mais qu'il réalise maintenant que c'est lui qui s'est trompé. La prochaine fois, il veut tirer.

Lorsque Dimo Reeves persuade deux policiers militaires de la première brigade centrale de venir avec lui dans une cabane isolée, Jean et d'autres membres de l'unité spéciale les prennent en otage sous la menace de leur arme. Jean et le reste de l'escouade, mal à l'aise, écoutent les cris pendant que Livaï et Hansi mènent leur interrogatoire. Lorsqu'ils ont terminé, Jean et les autres sont informés qu'Eren et Historia sont probablement retenus près de Lord Reiss.

Après que l'équipe de reconnaissance a été accusée de s'approprier les pouvoirs de Titan d'Eren, le gouvernement commence à arrêter tous les membres de l'organisation. Jean et le reste de l'unité spéciale évitent d'être capturés et campent dans les bois à l'extérieur de Stohess . Sasha avertit l'équipe à un moment donné, car elle entend des pas. L'équipe de reconnaissance leur tend un piège et les arrête.

Pendant que Livaï les interroge, Jean écoute attentivement ce qu'ils ont à dire, prend note de la demande de Marlo Freudenberg d'aider l'équipe de reconnaissance et demande à Livaï de lui permettre de se débarrasser d'eux en personne. Il la retire du groupe et sort un couteau sur elle avant de trébucher et de le laisser tomber. Marlo saisit l'occasion de ramasser le couteau de Jean, mais ce dernier continue et le pointe avec une arme. Jean fait alors une proposition : si Marlo met sa confiance en lui et lui remet le couteau, il croira que le désir de Marlo d'aider l'équipe de reconnaissance est sincère. Marlo accepte et jette le couteau. Cependant, Jean est ensuite attaqué par Hitch , qui le frappe à la tête avec une branche. Marlo les arrête et Jean leur dit que Livaï va les accepter.

Grâce à Marlo et Hitch, le groupe de Livaï parvient à détruire un poste de contrôle de la police militaire. L'équipe prend un otage et Jean l'observe pendant que Livaï l'interroge. Ils sont interrompus par l'approche de personnes inconnues, qui se révèlent être Hansi et Moblit. Ils informent la troupe que l'équipe de reconnaissance a été acquittée et qu'ils jouent un rôle de premier plan dans la recherche d'Eren et d'Historia.

Jean participe à l'attaque de la chapelle souterraine contre l' unité antipersonnel . Il tire d'abord des fusées éclairantes pour cacher Livaï et Mikasa avant de passer à l'action avec son équipement. Contrairement à ses hésitations dans Trost, Jean parvient à tuer son premier ennemi humain en coupant le cou de son adversaire.

L'escouade de Livaï trouve la grotte où se trouvent Eren et Historia, qui menace de s'effondrer car Rod Reiss se transforme en Titan géant. Jean aide à libérer Eren tout en essayant de lui expliquer la situation actuelle. Au moment où Eren est libéré, Jean et Livaï le sortent de la trajectoire d'un rocher qui tombe. Alors qu'ils réfléchissent à leurs options, Eren commence à s'excuser et à douter de lui-même. Jean remet en question ses capacités en plaisantant, mais, comme les autres, il attend qu'Eren décide de ce qu'il doit faire. Eren décide finalement de se transformer en titan et de croire en lui-même pour sauver ses amis.

Après qu'Eren a transformé et durci son corps pour résister aux chutes de rochers, Jean aide Mikasa à libérer Eren de son corps de Titan durci. Le groupe commence ensuite à suivre le Titan de Rod et attend finalement dans le district d'Orvud , pour intercepter le Titan. Lorsqu'ils arrivent, Livaï profite de l'occasion pour informer Historia du projet d'Erwin de la faire reine, et malgré les protestations de Jean, Historia accepte. Jean assiste ensuite à la réunion pour entendre le plan d'Erwin visant à combattre le Titan.

Lorsque le Titan de Rod arrive au Mur Sina, Jean et le reste de la troupe s'aspergent d'eau pour résister à la chaleur intense du Titan. Après avoir détruit les mains du Titan et l'avoir fait s'effondrer, Eren lui détruit la tête en tant que Titan en introduisant dans sa bouche des tonneaux de poudre préparés à cet effet. Jean et ses coéquipiers visent des parties du corps du Titan détruit, dans l'espoir de détruire le corps humain de Rod.

Après qu'Historia a été couronnée reine, Jean et l'escouade de Livaï l'accompagnent alors qu'elle cherche Livaï pour qu'elle puisse le battre. L'équipe tente de la calmer, mais elle frappe le capitaine dès qu'elle le voit. Comme Jean s'attend à ce que Livaï se venge, l'escouade est surprise de le voir sourire et les remercier.

Deux mois plus tard, il est à la caserne et mange avec d'autres soldats. Il parle avec Marlo de la chance qu'il semble avoir de rejoindre l'unité de reconnaissance, même s'il n'a jamais vu de Titan, tout comme d'autres soldats qui ont fait la même chose, et que le nouveau titanhenker fonctionne et permet aux soldats de reconquérir le Mur Maria. La conversation passe aux souvenirs d'Eren et à la nature des titans, qui se souviennent de la mère d'Ymir et de Connie. Jean dit à Eren qu'il doit se concentrer sur l'homme que son père a rencontré il y a des années. Il plaisante à nouveau avec Eren et lui dit qu'il devrait recevoir un coup de tête de Keith Shadis, ce qui amène Eren à reconnaître l'homme dans ses souvenirs comme étant Keith Shadis.

Le lendemain matin, Jean se rend chez Keith Shadis avec Eren, Mikasa, Armin, Livaï, Hansi et Sasha. Jean est assis dans une petite maison avec le reste de l'équipe, sauf Sasha qui préfère rester debout. Il écoute l'histoire de Grisha Jäger et de Keith Sadis sans dire un mot. Finalement, après avoir raconté toute l'histoire, Keith admet qu'il n'a aucun pouvoir et qu'il n'est qu'un spectateur.

La nuit précédant l'opération, les soldats ont un dîner spécial pour faire la fête et se préparer à l'opération. Le dîner devient de plus en plus fou pour différentes raisons : tout d'abord, Sasha se met en colère après avoir vu toute la viande et essayé de la manger. Elle en arrive même à mordre Jean et à frapper Marlo.

Ensuite, Jean explique à Marlo pourquoi il doit être à l'arrière plutôt qu'à l'avant, car cela lui permettrait de survivre et de former d'autres soldats. Jean utilise Eren comme exemple d'un soldat inutile et suicidaire qui fonce droit sur l'ennemi. Cela énerve Eren et ils commencent à se battre, se demandant pendant ce temps pourquoi personne ne les arrête. Jean crie sur Eren et lui demande combien de fois il serait mort s'il n'avait pas eu ces pouvoirs de Titan et combien de fois Mikasa a dû le sauver. Le combat se poursuit jusqu'à ce que Livaï intervienne et les frappe tous les deux, mettant ainsi fin au combat.

Le lendemain matin, Jean participe à l'opération visant à reconquérir le Mur Maria. Après avoir entendu les acclamations des civils, il est l'un des premiers à crier de joie. Lorsque l'opération commence, il est en route pour le Mur Maria avec le reste de l'unité spéciale.

Retour à Shiganshina

Sur le chemin de Shiganshina, les soldats traversent de nuit une forêt sur une montagne. Jean réprimande Connie, car ce dernier appelle Eren par son nom. Il leur dit qu'ils doivent partir du principe que leurs ennemis sont près d'eux. Pendant qu'il parle, Jean trouve un Titan endormi et alerte rapidement les autres soldats de l'équipe de reconnaissance .

Une fois que l'équipe de reconnaissance a atteint Shiganshina, Jean et d'autres soldats de l'équipe de reconnaissance observent Eren en train de fermer le trou extérieur dans le mur. Après qu'Eren a réussi à boucher le trou, les membres de l'équipe de reconnaissance se rassemblent et veulent continuer la mission. Cependant, ils doivent interrompre la mission lorsqu'Erwin tire une fusée éclairante. De leur point de vue, ils voient Reiner Braun sortir du mur et apparaître comme le titan animal.

Alors qu'Eren et Reiner s'affrontent en tant que titans, Jean et son groupe se préparent à soutenir Eren. Après que Hansi et Mikasa aient crevé les yeux de Reiner avec des lances à tonnerre, le reste du groupe attaque également avec des lances à tonnerre, révélant ainsi le corps humain de Reiner. Bien que Connie et Sasha ne puissent pas se résoudre à tuer Reiner, Jean les convainc de poursuivre la mission. Bien qu'elles attaquent à nouveau Reiner avec des lances à tonnerre et détruisent complètement son cou, Conny et Sasha sont ensuite complètement dévastées. Jean est également ému et les trois pleurent jusqu'à ce qu'ils soient interrompus par un cri provenant du corps de Titan de Reiner.

Ils quittent rapidement leur position actuelle, car Bertolt arrive en volant et il pourrait se transformer en titan colossal à tout moment. Ils observent comment Armin tente de négocier avec Bertolt. Après l'échec de cette tentative, Bertolt s'enfuit et se transforme peu après en titan colossal. Jean et ses coéquipiers se réfugient derrière le corps de Titan d'Eren pour éviter d'être touchés par l'explosion. Le groupe voit alors le titan colossal utiliser la température de son corps pour mettre le feu aux bâtiments de Shiganshina. Bien qu'Armin se soit vu confier le commandement par le commandant Erwin, il ne se sent pas capable d'appréhender la situation de manière adéquate et demande donc à Jean de prendre la direction des opérations et de leur donner des ordres. Jean accepte et ordonne à ses camarades de se rendre à la rivière en chevauchant Eren afin d'économiser du gaz. De plus, Jean veut qu'ils utilisent les maisons comme couverture pour que Bertolt ne les reconnaisse pas avant que la situation ne l'exige.

Alors que Bertolt s'approche de plus en plus du mur, Jean crie qu'ils doivent empêcher le colossal titan d'atteindre le mur. Pour attirer l'attention de Bertolt, Eren sort à l'extérieur et crie fort, mais bien que Bertolt le voie, il ignore Eren et continue à piétiner vers le mur. Jean crie qu'ils doivent absolument arrêter Bertolt, ce à quoi Eren répond en se précipitant vers Bertolt. Jean continue de réfléchir à un moyen d'arrêter Bertolt, mais décide finalement qu'ils doivent faire tout ce qu'ils peuvent. En conséquence, ils arment Mikasa de la lance à tonnerre de Connie et sautent d'Eren, qui se jette sur la jambe de Bertolt et tente de le repousser. Cependant, Bertolt soulève simplement sa jambe et donne un puissant coup de pied à Eren, qui le projette jusqu'en haut du mur, le laissant immobile.

Jean, Mikasa, Connie et Sasha tentent à leur tour d'attaquer Bertolt, tandis qu'Armin doit se faire une idée de la situation à distance. Jean, Connie et Sasha s'élancent de front vers la tête du titan colossal pour attirer son attention, tandis que Mikasa s'élance dans les airs par derrière pour tirer ses deux lances à tonnerre dans la nuque de Bertolt. Cependant, Bertolt comprend la tactique et crache de la vapeur bouillante qui fait s'envoler les lances à tonnerre ainsi que ses anciens camarades. Alors que le groupe se rassemble à nouveau autour d'Armin, qui a observé la scène, ce dernier révèle de manière énigmatique qu'il n'a toujours pas trouvé le moyen d'arrêter Bertolt. Au même moment, les camarades choqués réalisent qu'en plus de leurs problèmes actuels, le titan blindé a repris du poil de la bête et s'approche.

Armin passe alors à l'action. Comme il a eu une idée pour vaincre le titan colossal avec Eren, il demande à Jean, Mikasa, Connie et Sasha de s'occuper du titan blindé. Jean, Mikasa, Connie et Sasha s'élancent alors vers le titan blindé qui, à leur grande surprise, passe à côté d'eux et semble s'en prendre à Eren. Ils lancent donc une nouvelle attaque - l'idée est de tirer une lance à tonnerre dans les muscles de chaque côté de la mâchoire de Reiner, le forçant ainsi à ouvrir la bouche. Mikasa doit ensuite tirer un javelot de tonnerre dans la bouche de Reiner, de sorte que la nuque soit touchée de l'intérieur et que Reiner soit éjecté du titan. Alors que Connie, Sasha et Jean - ce dernier servant d'appât - s'approchent de Reiner, ce dernier lance cependant des débris d'une maison proche sur eux. Jean est touché par l'un des débris qui s'enfonce dans son épaule, mais il n'est pas sérieusement blessé. Il assiste donc à l'apparition soudaine de Hansi qui, avec Mikasa, fait sauter Reiner hors du titan blindé.

Jean, Hansi, Mikasa et Connie récupèrent Reiner et lui coupent l'armée et les jambes pour qu'il ne puisse pas se transformer à nouveau. Hansi sort son épée et affirme avoir beaucoup de questions, mais qu'elle pense que Reiner n'y répondra pas. Reiner le confirme, ce qui pousse Hansi à vouloir le tuer immédiatement. Jean lui crie qu'elle ne devrait pas le faire, car ils pourraient encore lui voler ses pouvoirs - il se souvient que le commandant Erwin leur a parlé du sérum de titane que Livaï a reçu de Kenny Ackerman avant le début de la mission. Hansi se souvient certes que ce sérum permet d'éviter la mort à des personnes même gravement blessées en leur faisant ensuite avaler un convertisseur de titans, mais il objecte que les circonstances ne s'y prêtent pas et qu'ils ne peuvent pas prendre le risque de laisser Reiner en vie.

Surpris, Jean affirme que ce point de vue ne ressemble pas du tout à celui de la curieuse et ouverte d'esprit qu'est Hansi. En fait, il parvient à convaincre Hansi d'envoyer Mikasa chez Armin et Eren pour voir si quelqu'un là-bas a besoin du sérum de titane. Si ce n'est pas le cas, Mikasa doit émettre un signal de fumée, ce que Hansi considérera comme un signal pour tuer Reiner. Après que Mikasa se soit éloignée, Jean veut s'excuser pour ses objections, mais Hansi rétorque que c'est elle qui a finalement pris la décision et que Jean ne lui a fourni que des informations. Peu après, un signal de fumée s'élève de l'endroit où se trouve Mikasa. Avant que Hansi ne puisse réagir et tuer Reiner, Sieg et le Titan Charrette se précipitent sur elle. Jean parvient à pousser Hansi hors de la zone de danger et à lui sauver la vie, mais cela permet au Carrentitan de soulever Reiner avec sa gueule et de s'enfuir avec lui. Jean se met à hurler de rage contre elle-même, mais Hansi rétorque à nouveau qu'en fin de compte, c'est elle qui a décidé d'épargner la vie de Reiner pour le moment.

Compétences

Le fait qu'il puisse facilement se mettre à la place de personnes faibles fait de lui un bon leader. Cette force a été reconnue par Marco et Keith Shadis . En conséquence, il peut prendre de bonnes décisions dans des situations difficiles afin de réduire le nombre de morts. Grâce à son pragmatisme, il s'est classé 6e parmi les meilleures recrues lors de la cérémonie de remise des diplômes. Grâce à cette performance, il a la possibilité de rejoindre la police militaire.

Lors de sa dispute avec Eren, on a pu constater qu'il semble être une personne très impulsive, mais qu'il dispose également d'une pensée logique. Ainsi, il soupçonne que la 57e expédition derrière les murs a pour but de capturer un titan . Il a également un très bon contrôle de l'équipement de manœuvre 3D , ce qui lui permet de se déplacer facilement en terrain ouvert, bien que cela soit considéré comme assez difficile.

Trivia

  • Hajime Isayama a déclaré dans une interview réalisée par MTV le 14 juin 2012 que Jean était son personnage préféré " parce qu'il dit ce qu'il pense" . Vous trouverez l'interview complète en anglais sur MTV.
  • Le prénom de Jean est la forme française de Johann et Johannes ou Johanna. C'est l'un des prénoms les plus courants en France et il signifie "le Seigneur a été miséricordieux / le Seigneur a fait grâce".
  • Kirschstein est un nom de famille allemand, qui présente toutefois des caractéristiques de noms de famille juifs allemands. Jean est mort.